Voyager en Stop

août 16, 2012 6 Comments »
N'hésitez pas à liker ma page facebook!

Je vais dans cet article, vous faire partagez mes expériences de stop et comment faire pour voyager en Stop en Australie et en Europe.

Voyager en stop : comment faire?

 

Pourquoi voyager  en stop m’a permis d’avoir de découvrir une autre forme de voyage?

Lors de mon séjour en Australie, j’ai effectué pour la première fois de ma vie du stop avec deux autres personnes (un couple) qui ne l’avaient pas fait non plus. On a d’ailleurs trouvé notre voiture en 20 minutes 😀

depuis je recommande ce mode de voyage qui est contrairement à ce que l’on pense une mode de voyage très sécuritaire et économique si on s’y prend bien.

 

 

Voyager en stop Mes débuts : Les préjugés du stop

  • L’appréhension sur le conducteur

 On pense qu’au début personne ne va nous prendre et/ou que l’on va tomber sur des personnes psychopathes, mais ce n’est pas le cas, ce sont soit des anciens auto-stoppeurs ou des anciens voyageurs ou des personnes normales qui sont souvent des personnes très ouvertes d’esprits. Vous leur avez fait une bonne impression ou il(elle) est seul(e) et veut de la compagnie.

  • Le doute

Lorsque l’on commence à faire du stop tout seul, on se démotive rapidement, mais faire du stop est une autre expérience de voyage, je me suis fait invité chez quelqu’un et eu la possibilité de faire un barbecue avec des gens alors que je ne le connaissais que depuis 20 minutes.

C’était une famille qui hébergeait un woofer donc il avait l’habitude des étrangers. C’est clair que la première fois, on se dit « qu’est ce que l’on fait sur le bas côté de l’autoroute à faire du stop » mais lorsque je voyage j’aime me créer des nouveaux souvenirs et sortir de sa zone de confort.

 

 

Voyager en stop : Comment les affronter les craintes?

  • Faire attention aux conducteurs, il peut arriver d’avoir des conducteurs qui roulent un peu vite ou qui sont bourrés, arrêter les ou demander à descendre si vous le constatez!
  • Avoir l’habitude de la faire, c’est comme un peu tout, lorsque l’on a l’habitude, on se sent tout de suite plus à l’aise et on n’a plus cette peur.
  •  Avoir l’audace, faire du stop c’est oser, aller vers l’inconnu et aussi rencontrer d’autres personnes.

Sachez que la plupart du temps, les gens sont très serviables. Dans un pays comme l’Australie, il est idéal pour faire du stop, car il y a de nombreux voyageurs et aussi il y a de nombreux retraités qui prennent la route pour faire le tour de l’Australie, on les appelle les « grey nomad ».

 

 

Mes souvenirs inoubliables ou anecdotes en voyage en  stop :

 

  • Invitation à boire des bières lors du Nouvel An 2010 chez l’habitant en Tasmanie. Je travaillais la veille du Nouvel An et après mon travail, j’avais décidé de faire du stop vers Hobart pour aller rapidement sur internet. Lors de mon retour vers 19h pour mon caravan park, j’ai fait du stop. 2 voitures sur trois qui m’ont pris en stop m’ont offert des bières pour le Nouvel An et une des voitures m’a même invité pour le fêter avec eux. J’ai refusé, car on allait fêter le Nouvel An dans le caravan park où j’habitais.

  nouvel an tasmanie

  • Je me suis retrouvé seul au beau milieu de la campagne en Tasmanie à 21h du soir (le soleil était couché). Ce jour-là, je me dirigeais vers Cradle mountain en Tasmanie. J’avais 80 km à parcourir de la ville et j’ai commencé à 13 heures. Nous étions 3 et nous nous sommes séparés pour avoir plus de chances d’avoir une voiture donc je me suis retrouvé à faire du stop seul.

Après une première et deuxième voiture qui m’avait rapproché de 30 km en 1h30, j’ai attendu sur le bas côté pendant 2heures. A 18heures, quelqu’un qui revenait du boulot et m’a emmené à côté de chez lui et j’ai continué le stop sans succès et j’ai donc décidé de marchés. C’est ce que j’ai fait pendant 1h30 avant de trouver une voiture. Je me suis fait une petite frayeur, mais ce fut un de mes meilleurs souvenirs avec l’ascension de Cradle mountain et le camping dans le parc seul la nuit.

 IMG_0570

  • Mon frère arrive le lendemain et je n’ai aucun moyen de location pour le rejoindre. A cette période, je travaillais à un peu plus de 100km de cairns, je cueillais les citrouilles. Je finissais le travail à 18heures. Je devais rejoindre Cairns le lendemain pour prendre l’avion pour Brisbane pour rejoindre mon frère qui arrivait de France pour me voir. Après avoir dit au revoir à mes amis qui m’avaient abandonné au bord d’une autoroute à 80km de Cairns (il fallait encore 1heure pour rejoindre Cairns, car la route était vallonnée, il m’avait déjà avancé de la moitié). J’ai demandé à ce qu’il ne me ramène pas jusqu’au bout, car il avait encore 1heure puis 1h30 sur le chemin du retour. Au bout de 45 minutes, j’ai trouvé quelqu’un qui m’a emmené à l’aéroport et j’ai dormi là-bas.

  • Dernier challenge du voyage de 2009 : Rejoindre la France en stop depuis l’Allemagne. J’ai attendu 3 fois 15 minutes en Allemagne en trois voitures pour arriver à la frontière française. Puis arrivée en France (à Metz), j’ai attendu 2heures et personne ne m’a pris, merci la France ! Il était déjà tard, J’ai ensuite dormi dans une auberge de jeunesse et prit le train pour rentrer à gare de l’est où mon frère m’a attendu.

J’ai aussi fait plein d’autres fois du stop, mais ce sont les expériences qui m’ont marqué.

Retrouvez d’autres détails sur les conseils aux voyageurs ici

Requêtes effectuées :voyage en stop.

6 Comments

  1. Florent 17 août 2012 at 15 h 54 min - Reply

    Je suis descendu dans le sud de la France en auto stop et ça na pas été facile! Entre les heures interminables à attendre sous la pluie au bord de la route, les voitures qui s’arrêtent alors qu’elles sont déjà bondées… Bref je ne suis pas certain de le refair en France, je mise sur le covoiturage pour économiser. Par contre à l’étranger pourquoi pas

  2. Christophe (Voyage Sur Le Fil) 17 août 2012 at 17 h 20 min - Reply

    Le stop c’est sympa!
    J’en ai fait un peu en Roumanie pour me rendre au départ de sentiers de randonnées. Je croyais que ce n’était pas possible et pourtant ça a bien fonctionné !

  3. Rémy 20 août 2012 at 21 h 16 min - Reply

    J’ai pris des autostoppeurs en Nouvelle-Zélande !
    C’était ma première fois et c’était plutôt cool !

    • Stefan Tour du monde 23 août 2012 at 15 h 35 min - Reply

      C’est plutôt sympa de rencontrer des nouvelles personnes en voyage!

  4. Voyage Perou 24 août 2012 at 20 h 28 min - Reply

    Il y a des pays meilleurs que d’autres pour le stop en tout cas. Je t’avoue qu’au Pérou je n’aurais pas osé ;).
    Mais n’empêche, il y a moyen d’économiser un argent de fou en faisant du stop!

  5. Vincent @CostaRica 4 septembre 2012 at 13 h 44 min - Reply

    Très bonne article, c’est vrai que faire du stop à deux c’est plus rassurant par contre je pense que nous avons encore moins de chances d’être pris par un automobiliste, qui sera méfiant…

    Et tout seul, je pense qu’il faut être vigilant quand même, bien que généralement tout ce passe bien, il y a certains pays ou je ne le conseille pas, telle que le Costa Rica par exemple… (surtout dans la fin de l’après-midi, à la tombée de la nuit). 😉

Leave A Response