N'hésitez pas à liker ma page facebook!

Quoi faire au Vietnam?

 

Aujourd’hui j’accueille Kevin, qui va vous parler du Vietnam.

 

Si vous ne savez pas quoi faire au Vietnam, c’est vraiment que vous n’avez jamais plongé les yeux dans un guide du routard. Le Vietnam offre une palette d’activités d’excursions et de choses à faire en tous genres.

Pour celles et ceux qui auraient séché, je vous propose un cours de rattrapage…à ma sauce.

Et puisque je connais mieux beaucoup mieux le sud que le nord (en fait j’y suis jamais allé), j’occulterais cette dernière partie.

 

Que visiter à Saigon?

 Vue que notre aventure va se passer exclusivement dans le sud, je ne peux pas faire l’impasse sur la capitale économique Vietnamienne, Saigon! Cette mégalopole n’a rien à envier à sa grande sœur Bangkok. Quoique moins évolué en matière d’infrastructures et de transport en commun, elle n’en reste pas moins une ville en pleine expansion.

Qui ville en expansion, dit forcément que vous y trouverez presque tout. Bar, boite, lieux à visiter, temple, restaurants gastronomiques, karaoké, parc aquatique, vendeurs ambulants, contrefaçons… et encore 1000 choses que je ne pourrais vous lister dans cet article.

Pour vous permettre de vous y retrouver, voici ma sélection des choses que je vous conseille de faire durant votre virée saigonaise. Attention cependant, vous entendrez souvent de mauvaises vous dire qu’il n’y a rien à faire ici. Faux, il vous suffit de côtoyer quelques expatriés pour vous rendre compte des trésors cachés que vous offre la ville. Vous ne pourrez pas dire je ne sais pas quoi voir à Saigon!

Trêve de bavardage, voici les infos que vous attendiez tous. Après vos 14 heures d’avion (voire plus si vous avez fait des escales), rien de tel que de commencer ce séjour par un bon massage, question de vous remettre en forme et de faire passer le décalage horaire plus vite. Des adresses et des salons de massage il en existe des dizaines et des centaines. Ne perdez pas votre temps et allez faire un tout au “Hoang Thy Salon” et demandez “Nancy”.

Bon, n’y allez pas à 10 à la suite, je n’ai pas envie qu’elle chope une tendinite et qu’elle ne puisse plus me masser la prochaine fois que j’irai. Si je vous recommande ce salon, c’est tout simplement car il est très bien coté. Ici pas d’arnaques, pas de tips et pas de suppléments (on s’est compris).

Pour les tips, si vous vous voulez en donner un, 50 000 dongs feront largement l’affaire. Vous serez  aussi assuré d’être bien accueilli les prochaines fois. Voici l’adresse de ce salon, qui se trouve dans le quartier des routards (Hoang Thy, Beauty Salon, 35 Do Quang Dau , Pham Hngi Lao Ward, District 1, Ho Chi Minh Ville )

 

Une excursion sur le delta du Mekong

Maintenant que vous êtes bien remis de votre long vol, on continue la visite. Direction la première boutique d’excursion, pour une valeur sûre, je vous conseille l’agence “Sinh Tourist” situé dans la rue De Tham (toujours dans le quartier des routards).

Nous allons faire une excursion sur le delta du Mekong. Pour 16 USD environ, vous allez pouvoir visiter cet endroit en une journée.Enfin, pas entièrement, juste la partie la plus touristique mais qui reste cependant agréable. Cela permet aussi de s’extraire de la vie urbaine et de souffler un peu.

Au programme, balade en bateau sur le fleuve et dans ses embranchements, visite d’une fabrique de bonbons à la noix de coco, visite d’une fabrique de miel, d’un repas et d’un quatre heures en compagnie de chanteurs traditionnels. La classe.

Bien sûr, on reste dans le 100% touristique, mais des fois c’est tellement bien de se laisser guider et de ne pas réfléchir à quoi faire, ou, quand, comment. Se laisser vivre quoi.

Après la balade, retour au bus qui vous ramène à Saigon sur les coups de 17h (suivant les embouteillages).

Retour à Saigon, entre les contres coups de votre vol et cette journée bien remplie, vous devez avoir un petit creux, pour ne pas dire énorme. J’ai la solution! Ne pensez même pas à aller vous réfugier dans l’un restaurant du quartier des routards. Je vais vous faire marcher un peu. Vous pouvez prendre un taxi ou un Xe Om (taxi moto), ce sera plus rapide.

Direction la rue pasteur et le restaurant “Nha Hang Ngon”. Avec son style colonial et sa façade jaune, vous ne pourrez pas le louper. Au premier abord, il apparaît comme un restaurant hors de prix. Vous serez étonné de voir que les prix ne sont pas plus chers que ceux pratiqués dans le quartier des routards. Différences notables et indiscutables en termes de qualité. Les plats sont succulents. Voici l’adresse pour vous y rendre (160 Rue Pasteur, District 1, Ho Chi Minh Ville )

 

Que faire à Nha Trang?

 Je suis sûr que maintenant vous aimeriez voir un peu du pays! Et bien nous partons pour Nha Trang, cette station balnéaire au microclimat exceptionnel. Pour vous y rendre, il suffit de réserver votre place dans un bus de nuit (toujours au Sinh Tourist). Je ne me rappelle plus du prix mais ce n’était pas excessivement cher.

Une fois arrivé là-bas, vous aurez le choix des hôtels, je vous conseille quand même un hôtel à 2 pas de la plage et de l’hôtel “la Suisse” (Truong Giang Hôtel, 3/8 Tran Quang Khai, Nha Trang, 0973 887584 / [email protected])

Une fois installé, louez un scooter (attention, conduire un scooter au Vietnam est plus que dangereux, je vous aurais prévenu) pour 100 000 dongs et direction les bains de boue au nord de la ville. Je ne me rappelle plus l’adresse, c’est ma pote vietnamien qui m’y a emmené. Demandez l’adresse à la réception de l’hôtel, ils connaissent forcément.

Une fois arrivé sur place et pour 500 000 dongs par personne (oui, c’est un peu cher) vous allez pouvoir vous prélasser dans la boue et autres bains d’eau chaude toute l’après-midi. Un vrai régal!

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir par vous-même.

Voilà, je dois maintenant vous quitter, je vous laisse poursuivre votre voyage vers le nord tout seul. J’espère que ces quelques lignes passées ensemble vous ont donné envie de voyager au Vietnam et je vous dis à bientôt sur les routes.