Acquérir de l’expérience avant de partir

octobre 13, 2015 1 Comment »
N'hésitez pas à liker ma page facebook!

Partir en tour du monde ou en long voyage sans avoir jamais vraiment voyagé est une erreur. Je vais dans cet article, vous donner plusieurs raisons qui vont vous permettre de mieux voyager et être mieux préparé pour votre voyage.

 

Se préparer pour un long voyage

Nombreuses sont les personnes n’ayant jamais vraiment voyagé longtemps et qui prévoient directement de faire un tour du monde. C’est comme si je vous disais, viens on va aller courir un marathon alors que vous arrivez à peine à finir un 10 km. Le voyage, c’est un peu la même chose, plus vous avez de l’expérience, mieux c’est. Le cumul de ces expériences m’ont permis de savoir comment dépenser l’argent et d’envisager un tour du monde à moindre coût en ne me privant de rien.

 

Pourquoi il faut se préparer au minimum :

  • Pour éviter de faire des erreurs de débutant ou se faire arnaquer dès que la première occasion se présente.
  • Pour pouvoir avoir du recul et de la maturité si vous avez à faire un choix pendant votre voyage.
  • Pour s’adapter à différentes situations et faire des choix rapidement. Il arrive que les choix impulsifs ne soient pas les meilleurs lorsque l’on a peu voyagé.
  • Pour trouver l’information plus rapidement et perdre moins de temps.
  • Pour savoir ce que vous voulez faire et ne pas faire.
  • Pour voir si un voyage au long cours est fait pour vous.

 

Je vous donne quelques autres raisons sur cet article sur la préparation avant le voyage

Un exemple concret : j’ai rencontré un couple qui venait d’arriver au Mexique. Ils sont venus les mains dans les poches et ne s’étaient pas assez informé avant d’arriver eu Mexique car ils voulaient trouver du travail sur place.

Cela faisait 6 mois qu’ils voyageaient, je pense que s’ils étaient posé la question en amont du meilleur pays pour travailler sur place en Amérique centrale ou Amérique latine, il ne serait pas au Mexique aujourd’hui. Rien de grave dans cet exemple car le Mexique est un pays formidable mais il se retrouve dans une impasse. Ils peuvent trouver du travail au Mexique mais avec un salaire « local ». Partir au Panama où vous êtes payé en dollar aurait été mieux!

20150825_151252

@Bacalar au Lagon des 7 couleurs au Mexique

Bien que je fasse mon « tour du monde à l’arrache » sans billet retour, mon itinéraire est étudié un minimum selon mes objectifs et la saison. Par exemple :

  • J’arrive souvent début ou fin de haute saison pour avoir évité de payer trop cher les billets d’avion ou les hébergements (Je me souviens d’être arrivé aux Rocheuses canadiennes à Banff, fin mai et dès le début du mois de juin, les prix des auberges avaient augmenté de 10 dollars la nuit, j’ai facilement économisé 100 dollars sur mon séjour).
  • Je suis arrivé en septembre au Guatemala et c’était la saison des pluies. Ce n’était pas le meilleur moment pour y être, j’ai donc pris un mois de cours d’espagnol à Antigua  pour ne pas être trop dérangé par la pluie pendant mon voyage et plus tard profiter d’un meilleur climat et j’allais ensuite à Cuba où l’espagnol est nécessaire donc au final, je suis gagnant.

Bien que j’aie beaucoup d’expérience, je fais encore des erreurs alors je n’imagine pas les débutants.

 

20150907_082053

@Antigua au Guatemala

 

Comment acquérir de l’expérience avant de partir?

 

  • Partir à Londres pendant un été,

Londres est une destination très proche de la France, elle n’est en effet qu’à 2 heures et demie de Paris ou moins si vous prenez l’avion. Chercher un petit boulot pour l’été à Londres va vous permettre de vivre dans un pays étranger, avoir une expérience internationale difficile (vous n’aurez pas une bonne paie sauf si vous vous débrouillez bien), vous allez devoir parler anglais. C’est une expérience très intéressante et très formatrice. Elle vous apprendra à être autonome, gérer son budget, à faire du travail manuel et comprendre que la vie est plus difficile qu’elle en a l’air, à l’étranger hors du cocon familial.

Retrouvez l’interview d’Alex qui a vécu à Londres.

Si vous souhaitez trouver des hébergements sur Londres, vous  pouvez utiliser des sites de petites annonces tels que Gumtree ou louer à des particuliers à des particuliers sur Housetrip

 

  • Partir en voyage linguistique,

La solution la plus facile est de partir en séjour linguistique pendant une semaine ou plus pour vous familiariser avec la langue que vous souhaitez apprendre. Ça peut vous permettre de vous faire vos premiers amis étrangers, vous faire prendre conscience qu’il faut pratiquer la langue pour bien l’apprendre, vous donner des souvenirs inoubliables avec de nouveaux amis. J’ai personnellement fait plusieurs séjours linguistiques à Berlin pour apprendre l’allemand ou j’ai commencé à apprendre l’espagnol par un séjour à Barcelone. C’est la solution la plus coûteuse mais je la conseille grandement. C’est par ce genre d’expérience que tout commence.

20140808_124100

@Le port de Barcelone à Vélo

 

  • Faire une année en Erasmus,

Faire une expérience en Erasmus est une expérience inoubliable qui va vous permettre de vous faire des amis étrangers pour la vie. Les avantages de l’Erasmus sont que vous avez une bourse de mobilité qui vous aide à financer vos dépenses à l’étranger et vous pouvez la cumuler avec la bourse sur critères sociaux. Cette expérience vous apprendra la vie en collectivité à l’étranger, elle va vous ouvrir l’esprit sur beaucoup de choses que vous ne soupçonnez pas et vous aurez le temps de vous adapter! Votre expérience en Erasmus va passer tellement vite que vous ne vous en rendrez pas compte, je vous le garantis.

Découvrez l’expérience d’Alex en Erasmus en Grèce.

 

  • Rencontrer des étrangers,

Personnellement dans mon cursus, je n’ai jamais eu la chance de pouvoir aller en Erasmus et je n’avais jamais pensé à faire un séjour linguistique ou partir à Londres travailler pour l’été. Je me suis contenté de rester à Paris et je suis allé à des rencontres « polyglottes ». C’est lors de ce genre de rencontres que des Français et des étrangers échangent dans les langues de leur choix.

L’avantage de cette solution est que vous restez dans votre ville et vous pouvez vous y rendre quand vous le voulez.

J’en parle dans cet article, où je vous explique comment j’ai appris l’anglais et d’autres langues.

20150306_183507

@Les trois soeurs au Blue montain à côté de Sydney

 

  • Faire du volontariat à l’étranger,

Vous pouvez faire plusieurs types de volontariat par exemple travailler dans une auberge de jeunesse pour le couvert et l’hébergement. J’ai rencontré beaucoup de jeunes en Europe qui font ça pour pouvoir vivre à l’étranger au moindre de coût. Vous pouvez des fois avoir des nombreux autres avantages tels que des prix dans des bars, entrées gratuites dans les boites de nuit. Vous pouvez travailler dans une ferme agricole par le Woofing, travailler en tant que volontaire dans une école à l’étranger, les programmes qui proposent ce genre de formule sont légion sur Internet, par contre il faudra payer l’hébergement et la nourriture pour certains cas, dépend de votre volontariat.

Suivez Jean-Damien qui a travaillé pour une ONG au Cambodge.

Interview d’Anne sur mon autre blog sur son expérience de volontaire au Togo.

 

  • Être indépendant financièrement,

Vous n’avez pas besoin de parler une langue étrangère, il vous suffit juste de bouger dans une autre ville en France. Cette expérience enrichissante va vous permettre de gérer votre argent, vous apprendre la valeur de l’argent et aussi à vous organiser. Personnellement, j’ai eu pendant 2 ans un hébergement étudiant et ça m’a permis de gérer plusieurs choses en même temps (le travail, les études, préparer sa nourriture, etc). Je pense que quelqu’un qui n’a jamais été autonome financièrement aura beaucoup de mal à partir en tour du monde.

pic312

@Camps Bay, une plage du cap en Afrique du sud

 

  • Partir travailler dans une autre région que sa région d’origine,

Voici une autre solution parallèle en restant en France, par exemple : partir faire les vendanges, travailler une saison d’hiver dans les montagnes ou encore une saison d’été dans le sud de la France. Bien que cette expérience ne soit pas à l’étranger, elle vous permettra de vous mettre en mode sac à dos itinérant qui cherche du travail autre part. Si vous voulez chercher du travail à l’étranger, ce genre d’expérience peut vous aider à vous adapter plus facilement et à vous aider pour trouver et à rechercher du travail.

 

Le mot de la fin : Plus vous aurez d’expériences, mieux vous serez préparer pour votre futur voyage en tour du monde ou tour d’Asie.

 

Et vous? Comment vous vous êtes préparés pour un tour du monde? Quels sont les conseils que vous pouvez donner pour avoir une meilleure expérience?

One Comment

  1. Voyage Nord du Perou 21 octobre 2015 at 15 h 52 min - Reply

    Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Il faut être préparé avant de partir. Nous, on a commencé à voyager pas très loin, en France, en camping car avec nos enfants qui étaient encore petits à l’époque.
    Après on a fait 3 semaines camping car au Maroc, plus tard 4 mois en sac à dos en Thailande, finalement un an en camping car aux Etats-Unis, après 8 mois de volontariat enseigner l’anglais au Costa Rica, 3 mois en famille en Equateur – et maintenant on est au Pérou !
    On a toujours été préparé pour nos déplacements, il fallait être organisé, déjà pour la scolarisation des enfants, avoir un rythme et une discipline.

Leave A Response